La Horde Terrible

Forum de recrutement de coalitions
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [JEU] la cuisine et le labo

Aller en bas 
AuteurMessage
Bigtri
Dieu Terrible
Dieu Terrible
avatar

Masculin Messages : 949
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: [JEU] la cuisine et le labo   Lun 19 Avr - 22:58

Bon, il est temps de fixer qui fera la cuisine et qui fera le labo. Tout les héros inscrits peuvent participer.
Mais on va pas lancé un bête [D100]. Chaque apprenti cuisinier/ cuisinière/laborantin, va écrire un petit RP en rapport avec son futur "métier" dans la ville. Après un vote des inscrits, les 2 meilleurs RP pour la cuisine seront nos cuisinier sur "J", et le meilleur RP pour le labo sera notre laborantin.

A vos claviers!

Edit: fin du jeu lundi 26Avril à 20h!

_________________
"Tout ce que nous sommes n'est qu'une étape vers ce que nous pouvons devenir"
(Deus Ex: Human Revolution)
Revenir en haut Aller en bas
Spy
Terrible
Terrible


Masculin Messages : 120
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   Mar 20 Avr - 17:27

Recyclage d'un RP non posté durant cette ville mais qui se prête à merveille à ce qui est demandé. :)
Je crois que seule ma coalition et Bigtri ont eu l'occasion de le lire. Si jamais ça ne convient pas, j'en écrirai un complètement inédit ce week end.

----

Il est détective amateur. A force de lire des romans policiers et d’étudier les méthodes de Sherlock Holmes ou d’Hercule Poirot, il a fini par se dire « Pourquoi pas moi ? » Depuis, il mène ses propres enquêtes, et il trouve (presque) toujours la solution de l’énigme.

J’ai décidé de marcher sur ses traces, et, l’autre jour, je lui ai demandé de me prendre comme apprenti détective.

- D’accord, a-t-il dit, tu seras mon assistant. Dès qu’un nouveau cas se présentera, je ferai appel à toi.

Et bien, aujourd’hui même, j’ai pu le suivre et observer sa méthode. En plus, c’était pratique ça s’est passé justement dans notre quartier. C’est Lenreton qui a découvert le crime : la crème au chocolat qu’il avait préparée pour ce soir avait été (largement) entamée et il en restait à peine la moitié. Il s’est donc mis au travail sans tarder.

Pour commencer, il a enfilé un horrible imperméable couleur marron et s’est coiffé d’un chapeau mou. Ainsi attifé, il a interrogé la victime.

- A quelle heure as-tu découvert le vol ? a-t-il demandé à Lenreton.
- A midi et quart, quand j’ai voulu prendre un Pim’s.
- Et à quelle heure as-tu mis la crème au Frigidaire ?
- Vers dix heures et quart ce matin, a répondu Lenreton.
- Bien, a conclu notre inspecteur, nous pouvons donc en déduire que le malfaiteur a opéré entre dix heures et midi et quart. Maintenant, allons sur le lieu du crime pour y dénicher des indices !

Tout d’abord, il voulait relever les empreintes digitales sur la jatte de crème, mais j’ai réussi à l’en empêcher : je ne voulais pas qu’il gâche le peu de crème qu’il restait ! Non mais oh ! Ensuite, il a tenté de repérer sur le carrelage les traces de pas du voleur mais la cuisine n’avait pas été nettoyée depuis une semaine, de sorte que le sol était noirci de plus d’empreintes qu’un hall de gare.

- Ca ne fait rien, m’a-t-il dit, on va rétablir l’emploi du temps des suspects et, crois moi, je finirai bien par mettre la main sur celui qui a fait le coup !

Il dit ça sur un ton si féroce que j’en eu froid dans le dos.

Il a donc fait comparaître les « suspects », c’est à dire Keldar et Natuzur, les seules personnes à avoir libre accès à la cuisine en dehors de Lenreton et de moi aux heures indiquées. Keldar avait un solide alibi : il avait déjà pris son panier repas avant de sortir en expé et pouvait fournir un bon nombre de témoins ayant vu le contenu de son panier repas lors de la pause casse-croûte.

L’interrogatoire de Natuzur a été nettement plus intéressant. Jamais sorti de la ville, que ce soit pour une expédition ou fouiller aux abords à la recherche de ressources basiques, il avait toute l’opportunité d’agir. Il a d’abord prétendu avoir passé toute la journée à tenir le registre de la banque pour établir ce qu’on devait y chercher en journée pour les chantiers. Cependant, lorsque j’ai cherché à joindre le chef de chantier, il a avoué avoir annulé tous ses rendez-vous avec les ouvriers pour aller étrenner la boucherie de la ville. Il avait l’air d’un gamin en faute !

Le plus ennuyé, cependant, c’était notre détective : si tous les suspects avaient un alibi, l’affaire se compliquait ! Mais, il n’avait pas dit son dernier mot.

- Suis-moi, m’a-t-il ordonné, on va résoudre ce mystère.

Nous sommes montés dans sa chambre. Là, il s’est versé une tasse de thé et s’est massé le crâne.

- Maintenant, il faut réfléchir, la solution est là ! a-t-il proclamé avec vigueur.

Je n’ai rien dit, je l’ai regardé réfléchir. Tout à coup, il s’est levé d’un bond et s’est précipité vers le salon. Là, il a pointé un doigt sur Lenreton en s’écriant :

- J’ai trouvé, c’est toi qui a mangé la crème au chocolat ! Oh, c’était bien joué : le coupable se faisant passer pour la victime, très fort, vraiment très fort ! Mais tu n’avais pas compté sur mon flair, hein ?

Hou là là, le drame que ça a déclenché ! Lenreton l’a traité d’ « inspecteur à la noix » et de « Sherlock Holmes d’opérette ». Finalement, il a dû s’excuser. Mais, c’est surtout vis-à-vis de moi qu’il était gêné car il échouait lamentablement le jour même où il voulait m’initier sa méthode !

Essayez de deviner qui est le coupable avant de lire la suite.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Salemome
Terrible d'Elite
Terrible d'Elite
avatar

Féminin Messages : 429
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 39
Localisation : toujours devant toi !

MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   Mar 20 Avr - 17:32

Allez contrairement à ce que j'ai dit, je me lance aussi, après tout...


Source : Marmiton.com
Date : 20/04/2010
Sujet : entretien entre notre reporter Bigtri, et la chef cuistot Salemome, sur les traces de sa nouvelle carrière chez les Terribles…


Bigtri : « Bonjour Salemome, pourriez vous nous parler de votre métier de cuistot ?
Tout d’abord, Vous vous êtes demandé si le métier de chef-cuistot était fait pour vous ? »


Salemome :
"C'est deja mal parti, car vois-tu, il ne s’agit pas d’un métier mais d’une passion...
En fait ce que je veux dire par la, c'est que c'est le pire des "métiers" du monde. Il va exiger de toi énormément de temps, du temps pris sur ta vie de loisirs mais aussi surtout, ta vie de famille. Je te signale que plus de 70 % des cuisiniers (et cuisinières) qui aiment leur métiers sont des gens divorcés... suite à leur métier ! ( je trouve d’ailleurs en passant que tu as de très jolis yeux… humhum, mais je m’égare)
La raison en est bien simple... tout notre temps passe dans ce boulot...
Même quand tu es en en FA, en expe... tu penses encore a la cuisine.. en voyant celle des autres, en imaginant, en parlant sans cesse aux chefs des villes où tu vas... etc..
Mais comme passion, c'est la plus belle passion du monde...
C'est sans cesse recommencer, trouver autre chose, t'améliorer, trouver de nouvelles décorations, d'autres manières de créer des plats...
Sans cesse, faire de sorte que les cityens soient contents et ravis, même les plus teigneux, ceux que tu as envie de flanquer le plat sur leur tronche de Duke… de cake....
C'est se lever avant l'aurore pour aller au marché matinal et te coucher hyper tard dans la nuit crevée, liquidée, liquéfiée de ta journée pour n’avoir gagné en fin de compte que quelques pictos, très peu par rapport à ce que tu vas devoir donner à la banque !

C'est supporter les brûlures, les coupures sans broncher.. Car tu n’as pas le droit d’utiliser les bandages des expéditeurs pour te soulager ! c'est travailler même avec 39 de fièvre ou un mal de crâne affreux en supportant el boucan de ta cuisine...

C'est bosser quand tes potes s'amusent à la taverne à jouer aux dés !

C'est faire la plonge à 23h, quand tes clients se marrent à table en buvant les alcools, alors que toi, tu es seul, là, dans ta cuisine, aves toutes tes putains d'assiettes et de casseroles à nettoyer. Et, quand tu auras fini ça, vers 01.00 du mat (sans oublier ses fichus couverts) il faudra nettoyer ta cuisine, tes frigos, tes tables, par terre, puis faire ta liste d'achats, prendre une douche et filer aux courses....
MAIS
• C'est découvrir sans cesse de nouveaux ingrédients
• C'est les faire découvrir aux autres
• C'est voir le sourire ravis des expéditeurs post attaque à la découverte des ouveautés en banque
• C'est mettre toute ta personne dans ce que tu fais
• C'est être une artiste dans l'éphémère
• C'est la reconnaissance de tes confrères quand ils savent ce que tu fais
• C'est la tape dans le dos par le chef bourru de la ville qui t'estime pour ce que tu fais
• C'est l'amour de ce que tu fais, c'est l'amour de ta passion....
Tu n'es pas une femme de métier, tu es une femme de passion.
Tu es sans profession, tu es amoureuse de la cuisine.
Tu ne suis pas un horaire, tu vis ta cuisine.
Tu n'as pas de pointeuse, car tu ne quittes JAMAIS ta cuisine, tu y vis, dedans comme dehors..."

Big : aurais tu des recommandations à faire à d’autres apprentis cuistots qui aimeraient suivre ton parcours ?


Salemome :
1/ évite de te marier (très chers les avocats !!!)
2/ joue au loto (car là tu as une chance de gagner quelque chose)
3/ choisis un excellent réveil ( tu en auras un gros besoin )
4/ trouve un bon laborantin (pour les vitamines, les calmants, les antidouleurs)
5/ trouve un bon banquier ( pour tout tes prêts et tes découverts )
6/ évite l'alcool ( il te perdra )


Voilà ce que je peux vous dire à 17h30. Je viens de rentrer des courses, j'ai fermé hier a deux heures 30 du matin, et commencé à 08.30 ce matin. Je serais en congé samedi (là, je devrais faire mes papiers, les menus que l'on m'a demandé, ma compta, mettre en ordre ma bagnole (!!!!!) ). Mon prochain congé sera jeudi ou je ferai..... mes papiers, les menus, ma compta, etc... "

Big : "Merci, Salemome, de nous avoir laisser pénétrer ton univers ( humhum sans mauvais jeu de mot)
En apparté : Pssst Salemome, mes yeux sont encore plus beau au petit matin, si tu veux, on passe la nuit ensemble, et tu pourras les contempler demain…

Revenir en haut Aller en bas
PuLp26
Dieu Terrible
Dieu Terrible
avatar

Masculin Messages : 952
Date d'inscription : 13/06/2009
Age : 36
Localisation : 26

MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   Mer 21 Avr - 17:44

Cela faisait 10 jours que les Terribles étaient arrivés sur "J", un petit hameau perdu au milieu du désert.

Au début il avait fallut s'organiser et définir les rôles de chacun. PuLp26 c'était porté volontaire pour être le cuisinier de la ville. A force de regarder "un diner presque parfait" il se sentait l'âme d'un vrai cordon bleu, et il voulait mettre à profit toutes ces heures de visionnages forcés par sa femme.

Il avait eu le droit avant les autres de construire un tente qui lui servirait de cuisine mais aussi de logement. Il allait devoir vivre dans l'odeur de nourriture avarié, de gras et serait régulièrement visité par les rats et autre bestioles grouillant dans la ville. Mais çà il ne le savait pas encore.

Petit à petit les choses se mirent en place. Tous les jours, les habitants de la ville lui amenèrent les ustensiles dont il avait besoin pour cuisiner. Enfin pas vraiment des ustensiles mais plutôt des objets pouvant servir d'ustensiles. Il devait se contenter d'un simple canif pour faire des découpes, Black7 n'avait pas voulu lâcher son coupe-coupe prétextant qu'il allait nous débarrasser des zombies avec.


Enfin Sayoto arriva à refaire fonctionner l'électricité en ville. Il avait reçu une bonne décharge au passage et depuis il était complètement givré mais peut importe, PuLp26 pouvait enfin faire fonctionner les quelques appareils ménagers qu'il avait pu prendre à la banque. Il avait du en découdre avec Spy qui voulait à tout prix utiliser le frigo pour tuer des zombies autour de la ville. Mais çà y'est il avait un fin une cuisine qui avait de la gueule !!!

Tous les jours il se rendait à la banque pour prendre la nourriture ramenée par les expéditeurs et essayer de la transformer en quelque chose de potable. Parce qu'il faut avouer qu'il ne disposait pas d'ingrédients de premier choix, des chips molles, des boites de conserves sans noms, des pims périmés, etc...
Difficile de faire de la cuisine gastronomique dans ces conditions. En plus Bigtri venait tous les jours lui demander la même chose: 1 sandwich au Thon. Allez savoir pourquoi, il parait que çà lui donnait la pèche lors des expes. Comment trouver du thon en plein milieu du désert ??? PuLp26 arrivait à faire croire à Bigtri que le contenu d'une grosse boite de conserve était du thon, et tant qu'il le croyait on évitait les scandales.


PuLp26 commençait à prendre des habitudes. Tous les jours il devait se lever juste après l'attaque pour préparer le repas des expéditeurs. Il faisait un tour au potager pour prendre quelques légumes dont on serait bien incapable de dire à quoi çà ressemblaient. Les repas était à peu près toujours les mêmes, sauf quand on lui apportait de la viande fraiche. Onestar gérée la boucherie d'une main de fer et activait les découpes.

Mais un jour les choses ont commencées à se noircir. duke1976 arriva avec un os charnu tout sanguinolent. C'était les restes d'Emera qui avait oubliée de rentrer hier soir. Il demanda à PuLp26 de cuisiner la viande pour en faire du ragout. Il refusa catégoriquement, l'odeur de ce corps en décomposition pouvait attiré les zombies. Il sera plus utile pour faire un piège lors de l'attaque. Vu qu'il était le seul de la ville à disposer d'un frigo il du garder l'os charnu pour éviter qu'il ne s'abime plus.

Puis arriva l'heure des premières pendaisons. Un citoyen, pourtant sans histoire, avait péter les plombs et avait tenté de réouvrir la porte juste avant l'attaque.
Son procès avait vite était expédié, quelques heurs après, il se balançait au bout du corde.

PuLp26 avait du garder également les morceaux de viandes humaines chez lui. Avec les habitants de la ville, ils avait mit au point une sorte de four permettant de cuire un corps entier. Une fois cuit, le corps pouvait mieux se conserver et on pouvait facilement le découper en morceau.

Tous les morts de la ville finissaient dans cette machine appelée Cremato-cue. Darnell et son humour douteux l'avait baptisé comme çà.

PuLp26 du vivre au milieu des cadavres et sa maison ne ressemblait plus du tout à une cuisine mais a une chambre mortuaire.

Tous les jours le même rituel, obligé de fournir à manger aux habitants de "J" et de garder la viande humaine. Hagato avait essayé plus d'une fois de s'introduire chez PuLp26 pour se tailler un steak de cadavre. Il aimait çà parait'il !

Malheureusement le 30ème jour sonna la fin de la ville. Les estimations des guetteurs affolaient toute la population. Les citoyens couraient dans tous les sens pour fixer une dernière planche à leurs fenêtres avant l'arrivée des zombies.

Bizarrement ce jour là, on avait pas vu PuLp26 en ville, il était parti très tôt prétextant un réapprovisionnement au supermarché pillé.

Quand il revenu dans la cité, tout était que désolation. La ville était dévastée et les corps encore chaud étaient étendus au 4 coins des habitations. Un vrai massacre.
PuLp prit son courage à 2 mains et passa la journée à mettre les corps au crémato-cue.

En fin de journée, il repartit de la ville avec un baluchon. Il ne pouvait plus rester ici, la zone était trop dangereuse. il était condamné à vivre en Ermite dans le désert.

Plus personne en entendu parlé, jusqu'au jour ou il débarqua dans un petit village qui se nommait "K"........




Désolé pour les fautes d'ortho.

_________________
"Les femmes sont plus chastes des oreilles que de tout le reste du corps”
Molière
Revenir en haut Aller en bas
MITOTE
Terrible
Terrible
avatar

Féminin Messages : 21
Date d'inscription : 21/02/2010
Age : 37
Localisation : paris

MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   Jeu 22 Avr - 10:14

Bon je me lance aussi....

Mitote tournait en rond dans ce qu'on appelait une toile de tente (en réalité, quelques chiffons cousus entre eux, quelques branches pour faire tenir le tout, et un trou au milieu qui servait de couchette...), elle voulait poser sa candidature pour être cuisto de la ville mais se demandait si elle serait à la hauteur face aux chef étoilés des villes précédentes

Finalement, aprés voir pris une bonne inspiration, elle se dit "les derniers sront les premiers..." (elle avait entendu ces paroles dans une chanson chantée par une brune mariée à un certains rrréné, ce qui pour le coup n'était pas forcément vrai!!!) et se lança



Campagnons du Jambon, Amis du Salami

C'est avec une immense joie que je me propose pour être un de vos cuistos sur J...
Certes je n'ai pas l'ancienneté de certains, mais j'ai la volonté et je vais vous proposer une cuisine innovante avec chaque jour un menu adapté à vos besoins (riche en proteines) et surtout à vos fonctions (panier repas comprenant plat , eau et éventuellement alcool pour les expéditionnaires et plateau repas comprenant un plat hydraté pour les ouvriers)...

Chaque jour je m'engage à établir un menu pour chacun d'entre vous dans la mesure du possible (disponibilité en banque)..

exemples: Curry de pims rance (expé)
Potée de chips molles (expé)
Consommé de melon d'intestin (ouvrier si necéssaire en banque)


j'ai été apprenti dans la cuisine du grand chef étoilé Lenreton, j'ai énormément voyagé (bas fonds froids de l'est, pampa désampérée...) pour pouvoir améliorer mes techniques, j'ai participé à Top Chef du désert 2010 et j'ai été jusqu'en finale....

Je m'engage à vous faire une cuisine gourmande, et vous encourage à vous aimer les uns les autres (le crémato cue vous aidera pour ça )

Evidément, pour les végétariens et les allergiques au gluten ou autre, j'ai plusieurs solutions à vous proposer, dans un premier temps des plas adaptés, et dans un second, mourrez de faim, vous aurez votre heure de gloire dans les assiettes de vos anciens compagnons!

voilà mes amis, il nous ai grand temps de révolutionner l'art culinaire, à vos fourchettes et même si c'est pas pour être cuisto, à bientôt dans J

Mitote se mis assise sous sa tente, elle avait tout donné, ne restait plus qu'à attendre le vote des citoyens..... elle pris son couteau et entrepris de se préparer un parmentier poulet légumes, elle pourrait ainsi inviter quelques convives pour gouter sa cuisine, elle avait encore besoin de paufiner ses recettes afin d'assurer.....
Revenir en haut Aller en bas
Bigtri
Dieu Terrible
Dieu Terrible
avatar

Masculin Messages : 949
Date d'inscription : 15/08/2009

MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   Sam 24 Avr - 11:44

Je rappelle que le jeu prends fin lundi 26 avril a 20h.

Après on procèdera au vote.

_________________
"Tout ce que nous sommes n'est qu'une étape vers ce que nous pouvons devenir"
(Deus Ex: Human Revolution)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [JEU] la cuisine et le labo   

Revenir en haut Aller en bas
 
[JEU] la cuisine et le labo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours de cuisine Québécois pour les Moongagnien(e)s
» Cours de cuisine bretonne
» Cuisine
» Cuisine
» AT43 LE LABO DE KHAM6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Horde Terrible :: Ville J-
Sauter vers: